Pilonnage de Sainte-Mère-Eglise

- La mémoire des enjeux, le jeu en mémoire -

Pilonnage de Sainte-Mère-Eglise

sme

illustration issue de www.airborne-museum.org

 

Dans la nuit du 5 au 6 juin 1944, le 505th Parachute Infantry Regiment (505th PIR) de la 82sd Airborne Division saute sur la drop zone O située directement au nord-ouest de Sainte-Mère-Eglise entre la rivière du Merderet et la route nationale 13.

L’un de ses objectifs est de sécuriser le village de Sainte-Mère-Eglise qui constitue un noeud routier vital pour le déploiement des troupes alliées qui doivent débarquer sur Utah Beach dans les heures à venir. Le colonel William E. Ekman, commandant le 505th PIR, confie cette mission au lieutenant-colonel Edward C. Krause « Cannonball » chef du troisième bataillon.

Krause

Krause, Edward C. « Cannonball » DISTINGUISHED SERVICE CROSS (DSC)

Le troisième bataillon du 505th PIR, qui touche le sol de Normandie à compter de 02h03, se rassemble et se dirige vers le sud en direction de Sainte-Mère-Eglise. Il s’engage dans le village à compter de 4 heures du matin.

Les Allemands réalisent très vite que c’est le début du débarquement, et après deux heures de combats où seront tués plusieurs Américains, les Allemands se replient à deux kilomètres au sud dans le village de Fauville où se trouve le quartier général de leur commandant. Les parachutistes américains font flotter la bannière étoilée à l’hôtel de ville vers 5 heures du matin et la localité est sous contrôle vers 6 heures.

A l’aube du 6 juin le calme règle sur Sainte-Mère-Eglise. Dans les arbres, sur les toits de l’église, de l’hospice, de la mairie les parachutes de soie flottent doucement. Les habitants de Sainte-Mère-Eglise sortent des maisons pour venir embrasser leurs libérateurs.
Pendant ce temps la contre-attaque Allemande pour reprendre Sainte-Mère-Eglise s’organise. Vers 09h30 plusieurs explosions déchirent l’atmosphère. Les Allemands, repliés sur de Fauville (colline 20) à 1.5 km au sud de la commune, ouvrent le feu dans la rue principale. La bataille de Sainte-Mère-Eglise allait commencer.

PilonnageDeSainteMereEglise-extrait

Extrait de la map M44

Au Sud, les troupes allemandes regroupées entre Turqueville et Fauville bloquent le 505th PIR et tirent sur la ville à l’aide de canons de 88mm ainsi que sur les planeurs qui se posent entre Fauville et les Forges, et, empêchent ainsi les troupes de la 4th division d’infanterie débarquée sur Utah Beach de faire leur jonction avec les parachutistes.

Au Nord, deux attaques successives appuyées par des chars Stug III en provenance de Neuville-au-Plain échoueront à 100 mètres de l’entrée de la bourgade. Les parachutistes du deuxième bataillon du 505th PIR du Lieutenant-Colonel Benjamin H.Vandervoort arrivés en renfort repoussent la contre-attaque allemande notamment grâce à 2 canons de 57mm récupérés dans les planeurs et aux efforts du lieutenant Turner Turnbull.