L’enfer de Grussenheim
28 Janvier 1945

- La mémoire des enjeux, le jeu en mémoire -

Enfergrussenheim

L’enfer de Grussenheim
28 Janvier 1945

Rattachée au 2e corps d’armée français du général de Monsabert, la 2e DB prit part à la réduction de la poche de Colmar. Le GT V, Groupement Tactique du colonel de Guillebon fut engagé dans la bataille de Grussenheim, village tenu par les grenadiers allemands de la 198e division Infanterie.

L’attaque du 28 janvier se fit sur deux axes, une colonne attaqua par l’ouest en traversant la Blind, pendant qu’une autre colonne ayant contourné Grussenheim l’attaquait par le sud en venant des abords de Jebsheim. Après un premier échec dû à la résistance tenace des Allemands, les chars et fantassins de la 2e DB, avec les légionnaires de la 1re DFL, entrèrent dans le village en ruines et réduisirent les dernières défenses de l’ennemi.

Une ultime contre-attaque allemande fut repoussée la nuit suivante, avant que la 2e DB ne quitte ce champ de bataille, qualifié par un chef de char comme « la plus redoutable épreuve physique et morale de toute la campagne« .

 

L'enfer de Grussenheim - scénario 4

L’enfer de Grussenheim – scénario 4

En téléchargement :  [filesaa id=381]

Auteur :
jdrommel

Bibliographie et références :
- 39/45 Magazine n°77 – La bataille d’Alsace 1944-1945.
- « La 2ème DB en France, combats et combattants » – Edition1945.

Témoignage :
- Devant Grussenheim, dans la nuit du 27 au 28 janvier 1945