« Tissu est dans iode »
23 Novembre 1944

- La mémoire des enjeux, le jeu en mémoire -

TissuIode

« Tissu est dans iode »
23 Novembre 1944

Le 22 novembre 1944, au cours du briefing avant opération, Leclerc avait réparti les itinéraires de ses groupements pour entrer dans Strasbourg en évitant les défenses allemandes. Le lendemain au petit jour, les colonnes blindées s’élancèrent vers la ville tant désirée. Ce fut une véritable course de vitesse entre chaque groupement. Cependant, aux abords de la ville, les positions fortifiées ennemies stoppèrent les colonnes de Leclerc les unes après les autres. Seul le sous-groupement Rouvillois parvint, tout en combattant, à se faufiler par les quartiers au nord de la ville et à foncer vers le pont de Kehl.

À 10h, le colonel Rouvillois lança par radio un message codé resté fameux : « Tissu est dans iode » (Rouvillois est dans Strasbourg). A 14h00, un drapeau français fabriqué sur place flottait enfin sur la cathédrale de Strasbourg : le serment de Koufra avait été honoré.

 

Tissu est dans Iode - scénario 3

Tissu est dans Iode – scénario 3

En téléchargement :  [filesaa id=366]

Auteur :
jdrommel

Bibliographie et références :
- Magazine Historica n°24 – La bataille de Strasbourg.
- Album Mémorial Bataille d’Alsace 1944-1945 – Ed. Heimdal.
- « La 2ème DB » – E. Bergot.
- « La 2ème DB – Combats et combattants » – Ed.1945.
- Magazine Troupes d’élite Tome 8 – Les cuirassiers de Leclerc entrent dans Strasbourg.