2e division blindée Leclerc

- La mémoire des enjeux, le jeu en mémoire -

2e division blindée Leclerc

Ecusson 2eme DB Leclerc

 

La 2e division blindée (2e DB) est une unité militaire française de l’arme blindée et cavalerie créée pendant la Seconde Guerre mondiale par le général Philippe Leclerc. Elle est parfois appelée Division Leclerc ou même Armée Leclerc.

 

 

 

Origine

Jurez de ne déposer les armes que lorsque nos couleurs, nos belles couleurs flotteront sur la cathédrale de Strasbourg. – Leclerc
Son origine remonte à la colonne Leclerc des FFL qui prit l’oasis de Koufra le 1er mars 1941 durant la guerre du désert. Le lendemain, est prononcé le serment de Koufra que le général Leclerc remplit point par point.

M44_logo>>> Le serment de Koufra est un scénario proposé par jdrommel. Je vous engage à le jouer avant l’Open vendômois.

 

Naissance de la 2e DB

Le 15 mai 1943, cette force est transformée en 2e division française libre à Sabratha en Libye et le 24 août 1943, elle est renommée 2e division blindée à Témara (Protectorat français du Maroc).

Ses effectifs viennent en partie des Forces françaises libres mais principalement de l’armée d’Afrique. Cette fusion dans une seule division, d’unités provenant de ces deux armées, est un cas unique.
Rééquipée de matériel américain, elle s’embarque le 11 avril 1944 à Casablanca et Mers el-Kébir pour le Royaume-Uni et débarque à Swansea.

 

Armement

Chaque char, armé d’un canon de 75 et de trois mitrailleuses et disposant d’un poste émetteur-récepteur, était servi par 5 hommes. Ils disposaient d’armes individuelles (colts, mitraillettes), d’une centaine d’obus perforants, explosifs ou fumigènes et de milliers de cartouches de mitrailleuses et de grenades. Chaque escadron se composait de 17 chars et de 3 half-tracks. Il y avait aussi deux camions Dodge tractant des remorques et une pièce de 57 mm antichars. Un camion GMC transportait la réserve de carburant. Deux Jeeps destinées au capitaine et au lieutenant chef d’échelon. Au total, la division comptait 4200 véhicules.

 

Bataille de Normandie

À partir du 1er août 1944, elle débarque à Utah Beach, en étant rattachée à la IIIe armée américaine du général George Patton qui accueille le général Leclerc dès son arrivée.
La division française est associée à la 5e division blindée et à la 79e division d’infanterie américaines pour former le 15e corps d’armée commandé par le général Haislip. Après son regroupement à La Haye-du-Puits (Manche), la division reçoit l’ordre d’avancer plein sud sur les routes du Cotentin, puis vers Le Mans, dans l’opération Cobra.

M44_logo>>> L’opération Cobra est un scénario proposé par RBorg. Je vous engage à le jouer avant l’Open vendômois.

 

La 2e division blindée dans la Sarthe

Du Mans, l’attaque du XVe corps d’armée américain du général Haislip en direction d’Alençon est prévue pour le 10 août à 7 heures. La 2e division blindée du général Leclerc reçoit la mission de mener la même offensive sur la gauche de la 5e division blindée, dans l’axe Le Mans-Alençon. La ville du Mans est libérée le 8 août.

 

Fer de lance en Normandie

Le général Leclerc n’a alors de cesse de se porter à l’avant du dispositif du XVe corps. Après la Sarthe, la division Leclerc est à la pointe du dispositif américain, réalisant un mouvement d’encerclement. C’est la 2e DB qui libère Alençon le 12 août 1944, si rapidement que les Allemands en sont décontenancés.

Aussi les Américains font-ils de la 2e DB le fer de lance de leur attaque vers Argentan pour fermer la poche de Falaise. Or, après de terribles combats dans le secteur de la Forêt d’Écouves, les troupes françaises se dispersent et débordent de leur secteur au sud d’Argentan, à tel point qu’ils ralentissent la progression de la 5e Division Blindée américaine à Sées… Leclerc se fait réprimander par le général américain commandant la 5e DB américaine car il n’a pas respecté les ordres.

M44_logo>>> La Forêt d’écouves est un scénario proposé par jdrommel. Je vous engage à le jouer avant l’Open vendômois.

 

Libération de Paris

Le haut commandement finit par insister : Paris doit être libéré par des Français. Les Américains permettent ainsi aux combattants de la 2e DB de se distinguer en devenant la première unité alliée à entrer dans Paris, les 24 et 25 août 1944 et de recevoir la reddition de Dietrich von Choltitz.
L’hôtel Meurice servait à la fois de quartier général aux forces d’occupation Allemandes et de logement de fonction pour le général Von Choltitz, Commandant du Gross Paris.

M44_logo>>> L’Hôtel Meurice est un scénario qui sera joué à l’Open vendômois 2013. Etudiez bien la carte !.

La 2e DB quitte Paris le 8 septembre 1944 au matin et marche vers l’est.
Elle libère Baccarat le 1er novembre. Elle marque une pause devant la Vor-Vogesen-Stellung, ligne allant de Blâmont à Badonviller, le long des Vosges, du Donon à la région de Bitche. Elle barrait, au nord, la trouée de Saverne et la route de Strasbourg.

M44_logo>>> La trouée de Saverne est un scénario propsé par Rborg. Je vous engage à le jouer avant l’Open vendômois.

 

Libération de Strasbourg

La route menant à Strasbourg est jalonnée de sévères combats.

En novembre 1944, les Allemands s’étaient repliés sur deux lignes de défense successives dans le massif des Vosges : la « Vor-Vogesen Stellung » (1re ligne de défense) et la « Vogesen Stellung » (ligne de défense principale). Le général Leclerc donna l’ordre au colonel de Guillebon de percer les lignes pour permettre l’exploitation avec pour but final Strasbourg.
Les fantassins du RMT percèrent la « Vogesen Stellung » et Massu envoya à Leclerc son fameux message : « Maintenant, je fais de l’exploitation ».

M44_logo>>> La route de Dabo est un scénario qui sera joué à l’Open vendômois 2013. Etudiez bien la carte !.

Le 23 novembre 1944, Strasbourg est libérée. Lorsque le lieutenant-colonel Rouvillois entre dans Strasbourg, il lance la célèbre phrase codée « Tissu est dans iode » pour signaler sa réussite dans la prise de la capitale alsacienne.

M44_logo>>> Tissu est dans iode est un scénario qui sera joué à l’Open vendômois 2013. Etudiez bien la carte !.

 

Poche de Colmar

Rattachée au 2e corps d’armée français du général de Monsabert, la 2e DB prit part à la réduction de la poche de Colmar en janvier 1945. Après un premier échec dû à la résistance tenace des Allemands, les chars et fantassins de la 2e DB, avec les légionnaires de la 1re DFL, entrèrent dans le village en ruines et réduisirent les dernières défenses de l’ennemi. Une ultime contre-attaque allemande fut repoussée la nuit suivante, avant que la 2e DB ne quitte ce champ de bataille, qualifié par un chef de char comme « la plus redoutable épreuve physique et morale de toute la campagne ».

M44_logo>>> L’enfer de Grussenheim est un scénario qui sera joué à l’Open vendômois 2013. Etudiez bien la carte !.

 

En avant !

 

 

Document issu de wikipedia